TRAITEMENT DE LA CELLULITE PAR LE LASER ET LA RADIOFRÉQUENCE

QU'EST-CE QUE LA CELLULITE ?

C’est le phénomène bien connu de la « peau d’orange » qui touche 95 à 98 % des femmes.

Les modifications anatomiques sont de mieux en mieux connues. La cellulite comporte, à des degrés divers :

- Une augmentation de volume des lobules de graisse sous la peau (l’hypoderme),
- Une fibrose des cloisons de conjonctif entre les lobules adipeux,
- Une rétention d’eau emprisonnée entre les lobules, influencée par les modifications hormonales du cycle
- Et un vieillissement de la peau sus-jacente.

De nombreux traitements ont été proposés dont les plus efficaces comme l’endermologie ou la mésothérapie nécessitent un entretien permanent. L’élément essentiel sur lequel agissent les lasers et la radiofréquence est la fibrose des cloisons de tissu conjonctif entre les lobules de graisse et le collagène de la jonction dermo-hypodermique. Ces nouveaux traitements stimulent la formation de néo-collagène, mais les actions sur le tissu graisseux lui-même font l’objet d’études.

QUELS TYPES DE LASER DOIVENT ÊTRE UTILISÉS ?

Depuis quelques années, les lasers infrarouges (1064 nm et 1450 nm) sont mis à disposition pour traiter le vieillissement de la peau. Ils peuvent également atteindre l’hypoderme donc la cellulite. Les lasers infrarouges peuvent être associés à la radiofréquence uni ou bi-polaire.

Les lasers associés ou pas à la radiofréquence doivent être puissants pour arriver à atteindre l’hypoderme tout en protégeant la peau afin de ne pas la léser ainsi que les tissus profonds comme le muscle afin de ne pas provoquer de rétraction.

Les appareils qui ont fait l’objet de publications scientifiques sont les suivants : le GentleYag, le Velasmooth, le Velashape, le Titan; la liste n’est pas exhaustive.

Les ultrasons thérapeutiques (Ultrashape) ne sont pas des lasers ni de la radiofréquence, ils agissent en détruisant la membrane des cellules graisseuses et peuvent être associés aux techniques précédentes.

Cellulite

EST-CE EFFICACE ?

Oui : les résultats après traitement ont fait l’objet de publications scientifiques, dans lesquelles les résultats sont évalués par des photographies, des échographies et des biopsies de peau. Lorsque les machines sont puissantes et selon les études, en réalisant une séance tous les 15 jours en moyenne, le traitement réduit de façon significative le phénomène de la peau d’orange.

L’action spécifique de ces traitements est complexe: les lasers infrarouges et la radiofréquence agissent en provoquant une augmentation de température de l’hypoderme qui déclenche un processus de modification du collagène rigidifié entre les lobules adipeux. La résultante est la formation d’un néo-collagène, plus souple, une densification du derme et une réduction du phénomène de peau d’orange. Votre praticien décidera lors de la consultation préalable du type de machine à utiliser et du nombre de séances en fonction de l’importance de la cellulite.

À QUI S'ADRESSE CE TRAITEMENT ?

Ce traitement s’adresse à toutes les femmes qui présentent une cellulite ancienne et rebelle aux autres traitements. Toutes les zones du corps peuvent être traitées : les cuisses, les bras, l’abdomen, les flancs. Bien entendu l’activité physique régulière et l’hygiène alimentaire (limiter les sucres d’absorption rapide et les régimes riches en graisse) sont conseillées pour éviter les récidives.

LE DÉROULEMENT DE LA SÉANCE

La pièce à main du laser ou de l’appareil de radiofréquence est appliquée sur la peau de telle sorte que l’on obtienne à la fin de la séance, une rougeur progressive et modérée de toute la surface traitée. La séance n’est pas douloureuse sauf dans quelques zones particulières (sous le pli fessier, et à la face interne des genoux); il est possible de faire précéder le traitement de crème anesthésiante sous pansement occlusif. Après la séance, une crème apaisante est appliquée.

Les expositions solaires sont déconseillées pendant 48 heures ou plus si la rougeur persiste.

La prise de substance photosensibilisante (bêta carotène) est contre-indiquée pour éviter les hyperpigmentations post inflammatoires.

EST-CE VRAIMENT DÉFINITIF ?

Le recul sur cette technique est de 4 ans. Après un traitement initial de 3 à 10 séances selon l’importance de la cellulite, il est conseillé de faire 2 ou 3 séances d’entretien par an. En effet, les modifications de la peau se poursuivent à cause du vieillissement des tissus et selon les patientes, le relâchement cutané peut se développer de façon plus ou moins importante. Il faut insister sur le rôle aggravant des expositions solaires en général dans le vieillissement de toutes les structures de la peau et dans l’aggravation de la cellulite.

LES RISQUES

Ils sont de deux types :
L’absence d’efficacité liée à une machine peu puissante
La survenue de taches brunes en cas d’exposition solaire trop précoce après la séance
Enfin, celui de brûlures plus ou moins superficielles liées à un mauvais réglage de la machine

LES CONTRE-INDICATIONS

La grossesse en application du principe de précaution.
Les contre-indications d’ordre local : infections, inflammation de la zone à traiter.
L’insuffisance veineuse avec présence de varicosités n’est pas une contre-indication car les lasers infrarouges améliorent toujours les varicosités.

PAR QUI ?

Par les médecins spécialistes de la peau et spécialisés également dans la pratique des lasers et de la radiofréquence.

A QUEL RYTHME ?

Le rythme des séances dépend du type des machines qu’on utilise, de l’existence de rétention d’eau ou d’un vieillissement de la peau. Compter une séance tous les 15 jours en moyenne, ou toutes les 3 semaines, en traitement d’attaque afin d’obtenir des résultats rapidement visibles.

QU'ATTENDRE DU TRAITEMENT ?

La peau d’orange est de moins en moins visible, les tissus sont plus toniques et la peau plus élastique. La circonférence des bras ou des cuisses est diminuée.

Cependant, la réactivité des tissus est variable selon les individus et le nombre de séances ne peut être prévu de façon formelle.

AVANT LE TRAITEMENT, UNE CONSULTATION MÉDICALE APPROFONDIE PERMETTRA :

De dépister les lésions de la peau qui peuvent contre indiquer les lasers (grains de beauté, lésions dermatologiques diverses).

De vous expliquer la technique en détail ; un devis et une fiche d’information vous seront remis.


Prenez rendez-vous en ligne !

Prenez rendez-vous 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 à l’aide de ResaLib : c’est simple, rapide et gratuit !

Je prends rendez-vous !